Hummingbird : discret mais omniprésent!

by Emrick Foucault on 4 octobre 2013

Share

Google a depuis toujours compliqué la tâche aux spécialistes SEO en changeant régulièrement son algorithme, mais cette fois-ci, il n’y va pas de main morte en introduisant, dit-on, le plus grand changement d’algorithme depuis Caffeine en 2009. Faisant le bonheur des uns et le malheur des autres, Hummingbird nous amène à pouvoir utiliser des phrases plus complexes lors de nos recherches. D’où le choix du nom Hummingbird (Colibri); précis et rapide. Donnant sa conférence dans le fin fond du garage où Google a pris forme en 1998, Amit Singhal, une tête forte de Google, a annoncé que ce changement allait toucher 90% des requêtes et qu’un des principaux buts de cet algorithme est de savoir répondre à des requêtes sous forme d’une question/conversation («recherche conversationnelle»). Utilisons l’exemple de Danny Sullivan : «Quel est l’endroit le plus près de chez moi pour acheter un iPhone 5S?» Google vous donnera des résultats en prenant compte de vos données de localisation, de l’objet en question, de l’action ainsi que du mot endroit donc lieu physique. Ainsi, Google vous donnera le magasin le plus près de vous où cet appareil est vendu. Autrement dit, nous ne sommes vraiment plus à l’ère de la recherche par mots-clés, mais plutôt par entités.

Hummingbird

Les mises à jour fréquentes de Google permettent de confirmer que ce moteur de recherche est bel et bien supérieur à ses concurrents. Toujours en train de perfectionner sa manière de fonctionner pour faciliter la vie des internautes, ce géant ne se compare plus à ce qu’il était à ses débuts en 1998. Malgré qu’il fût déjà avancé dans le domaine de l’informatique, rappelons-nous qu’il ne nous donnait environ que 10 résultats comparativement à plusieurs centaines de millions actuellement. Bien entendu, il faut avoir une manière de décortiquer cet univers de données et Google triomphe dans ce domaine, c’est pourquoi il est un des sites les plus utilisés, et ce, toutes catégories confondues.

Si vous avez aimé ce billet, s'il vous plaît envisager de laisser un commentaire ou de souscrire au flux RSS afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux RSS.

Leave a Comment

Previous post:

Next post: